Devenez narcissique et sauvez votre peau

08/13/2019

Un livre salutaire dans un monde où apprendre à se connaître, se regarder et s'aimer est trop souvent jugé comme du nombrilisme.
Fabrice Midal réhabilite le mythe de Narcisse dans "Devenez narcissique et sauvez votre peau" aux éditions Pocket.

 

 

Dans la légende d'origine être narcissique n'est ni un gros mot, ni une injure, il n'est, en aucun cas, péjoratif.

Enfant, Narcisse avait eu l'interdiction de se regarder dans un miroir, il ne se connaissait pas, n'avait aucune conscience de son image et de ce qu'elle impliquait dans sa relation aux autres, un jour, il se découvre en apercevant son visage dans l'eau.
Il se trouve beau, tombe amoureux de lui-même et met du temps à comprendre que ce visage est le sien, c'est juste après cette prise conscience qu'il ouvre enfin son coeur aux autres et se transforme en fleur.

 

Pour les Grecs, Narcisse est le symbole de la renaissance du printemps, un hymne à la vie.

C'est en se découvrant et en s'aimant tel que l'on est que l'on trouve la capacité d'aimer autrui.

 

Plus tard les chrétiens transforment l'histoire et punissent Narcisse de s'être trop aimé, il devient le symbole de l'abomination de l'amour de soi car, on ne doit aimer que Dieu !

La morale de la légende devient qu'il est dangereux de s'aimer.

 

La grande maladie de notre époque est la négligence envers soi-même, la plupart d'entre nous, nous ne nous connaissons pas, ne reconnaissons pas nos talents, on n'apprend pas à se regarder.

On confond trop souvent narcissisme et vanité, l'un nous enrichit, nous autonomise par rapport au regard des autres, il nous éloigne de la comparaison, tandis que l'autre au contraire nous fait vivre dans la peur des autres et la compétition avec le stress qu'on nous prenne notre place.

 

Le narcissique se regarde dans un miroir, se trouve beau, ça le rend heureux et ça lui donne de l'énergie, tandis que le vaniteux cherche uniquement à épater la galerie et dépasser les autres.

Notre société associe trop souvent Beauté et Pêché, rendant incompatible la beauté de l'âme et celle du corps.

L'on est rarement beau et intelligent, les blondes en savent quelque chose !
Combien de fois, j'entends en tant qu'accompagnatrice en image de soi que le maquillage, voir les vêtements sont une façon de se cacher, alors que c'est une manière de s'honorer et de valoriser ce qui est beau en nous.
Il n'y a rien de mal à cela, pourquoi vouloir dissocier la beauté et le sérieux ?

Ce qui nous fait du bien nous aide à nous mettre en vie, de l'importance d'être beau !

Nul besoin de se sacrifier et de s'oublier pour être quelqu'un de bien, au contraire, nous avons pleinement le droit d'être.
Merci Fabrice Midal pour ce rappel libérateur !

 

 

Si vous souhaitez vous procurer le livre "Devenez narcissique et sauvez votre peau" de Fabrice Midal aux éditions Pocket, cliquez ici 

 

Catherine de Vaucelles 

 

Artiste, énergéticienne, je suis une pro en communication et vous accompagne pour oser vous montrer avec élégance et authenticité dans ce nouveau monde digital.

Mes super pouvoirs sont la photographie, le langage des couleurs et mon expérience de styliste scénographe.

Mon blog est rempli de pépites pour éveiller votre curiosité, faciliter votre cheminement vers le mieux être et trouver l'énergie d'être vous-même ! 

En embellissant votre intérieur, vous rayonnerez à l'extérieur. 
 

Pour découvrir tous mes accompagnements cliquez ici

 

Please reload

Plus d'articles positifs

November 2, 2019

June 11, 2019

Please reload