Les ecchymoses invisibles

10/14/2019

Assis dans la petite salle intimiste du Théo Théatre à Paris, on se sent tout de suite impliqué dans la scène qui se déroule tout à côté de nous.
Très vite, on partage avec Corinne sa solitude, son inquiétude, sa vulnérabilité et cette sensation d’impuissance face à la violence de son mari.
L’émotion monte, la peur est palpable, on est témoin du meilleur et surtout du pire.

 


Djamel Saibi a écrit cette pièce suite aux confidences d’une amie, espérant alerter sur ce phénomène pas toujours compris, mais malheureusement tellement d’actualité de la violence conjugale.
Pari réussi, on passe petit à petit de la stupeur à la colère, on perçoit la montée de la violence et l’amour qui masque l’évidence.

 

 
Emma Dubois et Eric Moscardo habitent leur personnage avec conviction, elle entre fragilité et colère contenue, lui entre hargne et manipulation, on y croit sans hésitation.

 

 
On vit leur histoire, on ressent les regrets, la honte entremêlés puis un jour le déclic face à tant de menaces et d’humiliation qui rappelle à Corinne qu’on a toujours le choix.

 

 
Je ne vous cache pas que je suis sortie secouée et un brin déboussolée de la salle face à ce cauchemar tellement réaliste.
Allez-y sans hésiter.

 

Les ecchymosse invisibles, une pièce de Djamel Saïbi, avec Emma Dubois et Eric Moscardo, au Théo Théatre à Paris, les jeudis à 19h jusqu'au 19 décembre 2019

 

Catherine de Vaucelles 

 

Mon blog est rempli de pépites pour éveiller votre curiosité et renouer avec la créativité en facilitant votre cheminement vers le mieux être et trouver l'énergie d'être vous-même ! 

En embellissant votre intérieur, vous rayonnerez à l'extérieur. 

Artiste, énergéticienne, je vous accompagne vers votre harmonie, pour oser vous montrer avec élégance et authenticité et ainsi accéder à la visibilité.

Pour découvrir tous mes accompagnements cliquez ici

Please reload

Plus d'articles positifs

November 2, 2019

June 11, 2019

Please reload