La transe, l'accès à "Un monde plus grand"

Avez-vous vu le film "Un monde plus grand", tiré du livre de Corine Sombrun, "Mon initiation chez les chamanes" aux éditions Pocket ? C'est une histoire vraie, celle de Corine Sombrun, éthno musicienne qui a fait l'expérience de la transe chamanique lors d'un reportage en Mongolie.

Lors d'un rituel, elle s'est retrouvée à vivre cette expérience sans l'avoir souhaité, explorant un monde qu'elle ne connaissait pas. Elle décrit un état totalement déboussolant, où le corps retrouve sa liberté dans des expressions inattendues, des tremblements, un comportement animal ...

J'ai eu la chance d'assister au séminaire "Méditation et Transe" animé par Fabrice Midal et Corine Sombrun, une journée qui m'a ouverte à d'autres mondes.

Ils nous ont aidé à comprendre les différences entre Méditation, Hypnose et Transe, tous les 3 des états de conscience modifiés, mais qui donnent des résultats dissemblables.

La méditation est une pratique relationnelle, comme l'explique Fabrice Midal, elle apprend à écouter, à mieux nous ouvrir aux autres et au monde.

Là où l'hypnose suit un protocole et s'arrête à l'endroit où l'on perd le contrôle, celui des tremblements, la transe au contraire nous invite à tout lâcher, elle reconnait l'intelligence du corps le laissant décider ce qui est bon pour lui.

J'avoue avoir été impressionnée lors d'un exercice de pré-transe par les résultats obtenus et l'état induit chez mes voisins "Transeurs", des volontaires qui ont l'habitude de se prêter à ce jeu.

Leurs témoignages étaient ensuite, à la fois rassurants et tellement différents de ce que nous avons l'habitude d'entendre.

La transe a augmenté leurs perceptions, induisant un retour vers eux même, et à leur propre authenticité. La transe les aide aujourd'hui à trouver des solutions, ils observent plus de synchronicités dans leurs vies, mais pour ça, ils ont accepté d'aller traverser leurs zones d'ombre.

Le parcours de Corine Sombrun l'a menée aujourd'hui à initier des études scientifiques avec des équipes de chercheurs en neuroscience.

A force de patience, elle est parvenue à entrer dans un état de transe sans induction chimique, et a permis à des chercheurs reconnus d'étudier et de reconnaître la transe cognitive comme quelque chose qui existe, qui est une forme de dissociation, mais qui n'est pas de l'ordre de la psychiatrie.

80 % de gens peuvent atteindre cet état de transe cognitive, sans tambour ni rituel, nul besoin d'être chamane. Des études menées donnent l'espoir de découvrir de nouveaux protocoles de guérison, notamment au CHU de Liège sous la direction de Steven Laureys.

Si vous souhaitez vous procurer le livre "Mon initiation chez les chamanes" de Corine Sombrun aux éditions Pocket, cliquez ici

Catherine de Vaucelles

Mon blog est rempli de pépites pour éveiller votre curiosité et renouer avec la créativité en facilitant votre cheminement vers le mieux être et trouver l'énergie d'être vous-même !

En embellissant votre intérieur, vous rayonnerez à l'extérieur.

Artiste, énergéticienne, je vous accompagne vers votre harmonie, pour oser vous montrer avec élégance et authenticité et ainsi accéder à la visibilité.

Pour découvrir tous mes accompagnements cliquez ici

Plus d'articles positifs